Portugais et Russe, Antonio et Natalia Pinho ont monté leur cave en 2008. Depuis, ils récoltent les récompenses

Obtenir la meilleure note absolue au Mondial du pinot noir l’année même où on a monté sa cave, c’est une performance hors norme qu’avaient réalisée Antonio et Natalia Pinho avec leur premier pinot noir Vallire, millésime 2009. Créer une cave à Vétroz lorsqu’on est Portugais et Russe, qui plus est avec un œnologue vaudois, Christian Gfeller, ce n’est pas mal non plus (son remplaçant, Boris Dufey, est aussi Vaudois).

Exporter ses vins dans cinq provinces chinoises, se préparer à ouvrir une œnothèque à Moscou, ce sont autant de défis que le couple est en train de relever. «Il y a plein de vignerons qui se lamentent. Nous, on préfère bouger», explique simplement Antonio Pinho.

Lire la suite sur le site 24heures.ch